CONTRE-INDICATIONS

Les contre-indications au laser sont :


Les poils blancs ou blonds


Comme expliqué précédemment, l’épilation à la lumière pulsée est basée sur les capacités de la lumière à échauffer la mélanine à des températures qui vont détruire les capacités de fabrication du poil (destruction de la base du follicule).


Si l’appareil rencontre un poil sans mélanine noire, il n’y a pas de composant à chauffer donc pas de montée en température et donc pas de destruction du poil. L’épilation ne fonctionne alors pas. Les poils roux contiennent une mélanine différente de couleur jaune-orangé. Ils ne sont pas absorbés par la lumière, là aussi l’épilation ne fonctionne pas.



Les infections virales, bactériennes, parasitaires en cours sur les zones de traitement (ex: herpès, champignons, eczéma, zona, psoriasis,...)


La Xlight provoque, même minimes, des traumatismes de la peau. Il convient donc de respecter le principe de précaution et de ne pas rajouter un risque sur les zones cutanées qui sont déjà le siège d’une anomalie comme une infection bactérienne ou une poussé virale par exemple.


Dans la pratique c'est-à-dire qu'il faut d'abord traiter l’affection locale et que l'on peut reprendre le soin quand tout est rentré dans l’ordre. Certaines affections virales ont tendance à récidiver et peuvent parfois être déclenchées par un acte de lumière pulsée. C’est, par exemple, le cas de l’Herpès labial ou génital. Afin d’éviter une survenue de la lésion virale, les clients peuvent demander à leur médecin la prescription d’un traitement pour la prévenir.



La prise de médicaments photo sensibilisants ou jouant sur la cicatrisation


Il existe nombreux médicaments à effet photo-toxique ou à effet photo allergique. On les retrouve le plus souvent dans les familles des antibiotiques, des antiépileptiques, de certains médicaments psychiatriques pour la plupart.


Ces substances provoquent une augmentation de la sensibilité de la peau et peuvent entraîner des risques de brûlures même pour des réglages habituellement peu dangereux. Vous trouverez ces informations sur la notice de vos médicaments. En cas de doute, veuillez en parler avec votre médecin avant d'entreprendre le traitement à lumière pulsée.



La prise de substances agissant sur le bronzage ou la couleur de la peau


Carotène, compléments alimentaires à base de vitamine A, autobronzants: toutes les formes de modification de la couleur de la peau, naturelles ou artificielles sont susceptibles de modifier le comportement de la lumière pulsée et de la détourner de son chromophore (cible) initial.


Le détournement du rayon du poil vers la peau qui en résulte occasionne un risque accru de brûlure et/ou de troubles de la pigmentation. Les fonds de teint auto-bronzants, les auto-bronzants, les colorations de tout type, le héné, les auto-bronzants en comprimé, la vitamine A, le carotène et certains compléments alimentaires peuvent occasionner des effets secondaires. Il faut éviter de faire courir des risques inutiles au client.



La présence d’un tatouage sur la zone à épiler


Les tatouages situés dans les zones à épiler agissent en véritable piège à lumière vis à vis des lumières pulsées. Le pigment de tatouage est large et sombre, le poil aussi. La cible de l’IPL c’est le poil foncé.


Sauf qu’il ne sait pas faire la différence entre un pigment et un poil. L’énergie va se retrouver détournée sur la couche de pigments du tatouage, qui peut occasionner des brûlures . Il est donc impératif de contourner les zones tatouées pour éviter ce phénomène.



Le mélanome sur les zones à épiler


Les clients aux antécédents de cancer de la peau doivent normalement être considérés comme contre indiqués pour les traitements IPL. Les IPL provoquent des lésions de la peau et activent directement ou indirectement des phénomènes de cicatrisation/réparation avec activation des multiplications cellulaires.

C’est bien sûr à éviter sur les zones ayant eu un antécédent de cancer ne serait-ce que parce qu’il peut exister des reliquats cellulaires qui pourraient être activés.



Les personnes ayant fait un peeling à l'acide glycolique ou au phénol au niveau du visage


Une attente de 3 mois(acide glycolique) et de 1 an (phénol) est nécessaire avant le traitement.

Merci de signaler, lors de votre premier rendez-vous, si une ou plusieurs de ces contre-indications vous concernent. S'il n'en est pas fait mention au début de votre traitement, la personne dispensant le traitement ne sera aucunement tenue pour responsable en cas de problème ou d'effets indésirables survenus pendant le traitement. Un feuillet explicatif reprenant toutes ces contre-indications vous sera remis avant d'entreprendre le traitement. En vous engageant dans ce traitement, vous certifiez avoir pris connaissance de ces contre-indications.

CONTACTEZ-NOUS

Partout en Wallonie

00 32 (0) 496 31 74 69

BEAUTY PERFECT Epilation définitive au laser (homme et femme) au meilleur prix grâce au light sheer - promotions régulières. 

Partout en Wallonie : Charleroi - Mons - Namur - Mouscron - Bastogne - Rixensart - Luxembourg

Création du site